Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>
Retour
Vanessa WECK
15 février 2022
Tonte à l'arrêt

Tonte à l'arrêt

Un exemple d'initiative en faveur de la biodiversité, en prévision du mois de mai 2022.

Le principe est simple. Pendant un mois (et plus si affinités), chaque participant (particulier, collectivité, entreprise) s’engage à ne plus tondre sa pelouse sur une surface minimum d’un mètre carré.

Le but : permettre aux plantes, fleurs, abeilles, papillons ou insectes en tous genres d’y faire leur grand retour.Poursuivez ici selon votre inspiration. Mais aussi prendre conscience des autres vertus d’un tel espace, notamment face aux enjeux climatiques.

La commune de Beauraing, en Belgique, a décidé de relever le défi en 2021.

Découvrez davantage d'articles sur ces thèmes :
#biodiversité #tonte tardive
icoComment35Color
icoComment35Color
0 commentaire(s)
Aucun commentaire pour le moment.
Consultez également
L'effet de l'arrêt temporaire des tontes sur des orchidées indigènes

L'effet de l'arrêt temporaire des tontes sur des orchidées indigènes

En 2019, des zones d’intérêts floristiques ont été matérialisées dans les espaces verts, afin de...

Caroline IDIR
14 mars 2021
Jardin. Stop à la tonte systématique !

Jardin. Stop à la tonte systématique !

Les herbes sont des lieux de passage ou des refuges pour des quantités d’insectes très utiles au...

Vanessa WECK
23 mars 2021